Devenir positif, est-ce possible ?

Devenir positif est un processus, c’est-à-dire que nous ne devenons pas un champion du positivisme du jour au lendemain. Plus vous pratiquerez les techniques que je vous offre dans ce blogue, meilleure deviendra votre attitude à devenir positif et à le demeurer. Effectivement, vous vous sentirez tellement bien en adoptant une attitude positive, que vous ne voudrez pas revenir en arrière.


Dans ce processus de vouloir devenir positif, la première chose sur laquelle vous devez travailler, c’est sur vous-même. Oui, l’observation de votre propre personne. Vous allez devoir observer vos pensées. C’est un exercice qui, je vous le dis, sera fastidieux, car vous en produisez en moyenne de 60 000 à 80 000 par jour! Non, ne vous inquiétez pas, je ne vous demanderai pas d’étudier ces 80 000 pensées.


Je vous demande plutôt de prendre le temps d’observer une partie de ces pensées à différents moments de la journée. Quand vous êtes au repos, par exemple, ou dans le feu de l’action. Pourquoi? Vous allez tout de suite voir la différence. Examinez aussi vos propos. Par rapport à vous et ensuite dans la vie en général. Par exemple, si chaque fois que vous faites une erreur, vous vous traitez de « stupide », il sera difficile de vouloir devenir positif sans d’abord changer votre langage envers vous-même. Lorsque vous parlez des gens ou des situations, que dites-vous? Comment racontez-vous les événements? En dénigrant les autres ou la situation? En parlant des points négatifs, en jouant le rôle de la victime?

Je vous fais réfléchir? Tant mieux! C’est le début du changement, bravo! Vous allez vous rendre compte qu’avec de l’entraînement, de la patience et de la persévérance, vous pourrez devenir plus positif. La négativité est omniprésente autour de vous. Votre défi? Fuir cette négativité, l’éloigner de vous le plus rapidement possible, car les comportements sont contagieux.


Voici 15 exercices pour devenir plus positif et 5 trucs pour vous aider à le rester


Entretenez des pensées positives

Commencez par prendre conscience de vos pensées. Faites un bilan honnête. Vous pourriez être surpris du nombre de pensées négatives qui vous effleurent chaque jour. Alors, imaginez celles dont vous n’avez pas conscience! Maintenant que vous avez observé ces pensées, comment pouvez-vous les transformer?

Lorsque vous détectez une pensée négative, accueillez-la. Ne la repoussez pas ou ne faites pas comme si elle n’existait pas. Transformez cet état d’esprit immédiatement en utilisant un mot tel que STOP ou SWITCH. J’ai longtemps utilisé le mot « switch ». Ensuite, vous remplacez cette idée négative par une formule plus positive.

Par exemple : Vous vous réveillez un matin et en regardant à l’extérieur, vous voyez qu’il pleut. La première pensée qui vous vient est : « Ah non! Il pleut encore! Ça va être une mauvaise journée, il va y avoir de l’eau partout, je n’aime pas me servir d’un parapluie… » HOP! Prenez conscience de la pensée, accueillez-la et dites à voix haute ou fort dans votre tête : SWITCH!


Et puis, trouvez une phrase positive pour la remplacer : « Il pleut? Cela va être bon pour les plantes et les arbres; ils ont besoin d’eau. Heureusement, je travaille à l’intérieur aujourd’hui. » Vous comprenez? Cette habitude prend un certain temps à mettre en place, mais avec de la pratique et une réelle volonté, vous y parviendrez.


Tenez un discours et des propos positifs

Au tour maintenant de prendre conscience des discours et des propos que vous tenez. Sur vous-même en premier lieu. Que dites-vous aux gens lorsque vous parlez de vous? Que vous êtes lâche, imbécile ou malhabile? Quoi encore? Comme dans l’exercice plus haut, dès que vous serez sur le point de prononcer ce genre de parole, dites-vous « STOP! » et prenez le temps de réfléchir avant de parler. Est-ce nécessaire de vous justifier? De dire que vous êtes malhabile? Non, certainement pas. Vous pouvez vous excuser tout simplement ou dire que vous avez été distrait par une pensée.

Ensuite, lorsque vous tenez une conversation, vous parlez de quels sujets? De vos maladies, du harcèlement de votre ex conjoint? Malheureusement, il est vrai que vous allez attirer davantage l’attention des gens lorsque vous racontez vos malheurs, plutôt que vos bonheurs. L’être humain est friand de mauvaises nouvelles. Alors, parlez de ce que vous aimez faire. Par exemple, racontez que vous venez de planter vos fleurs, que vous avez fait un jardin dans la cour ou encore que vous venez de vous inscrire au prochain marathon et que vous espérez dépasser votre temps record de l’an dernier.

Changez votre discours dès que vous vous apercevez qu’il est négatif.


Tenez un journal de gratitude et d’expériences positives

Dans un premier temps, ce journal vous permettra de réaliser que vous vivez plusieurs événements positifs et heureux chaque jour, au-delà de ce que vous auriez pu penser avant de faire cet exercice. Choisissez un cahier ou un journal attrayant que vous aimez ou qui vous rend joyeux. Prenez l’habitude de le garder près de vous. N’attendez pas la fin de journée pour y inscrire vos gratitudes, car vous risquez de les oublier et de vous rappeler uniquement des situations irritantes, pas vrai?


Donc, dès qu’il se passe une situation positive, notez-la. Par exemple, votre collègue vous apporte un bon café? Remerciez-la et inscrivez-le dans votre journal. Vous recevez un texto de votre sœur vous invitant pour le repas du soir et cela vous fait plaisir? Notez-le. Et ainsi de suite. Avant d’aller au lit, reprenez votre cahier et relisez tous ces moments. Pratiquez la gratitude, remerciez chacun des événements de la journée, chaque personne que vous avez croisée. Si d’autres situations vous reviennent à l’esprit, notez-les. Trouvez au moins cinq gratitudes par jour.

N’en restez pas là! Inscrivez des choses positives vous concernant. Par exemple, vous pourriez noter : « J’ai raconté une anecdote à mes collègues pendant le lunch et ils ont ri de bon cœur. » Ces notes vous permettront de voir vos qualités et de constater ce que vous faites de positif pour vous améliorer.


Méditez sur des situations ou des choses positives plusieurs fois par jour

Lorsque la situation ou le temps vous le permet, fermez les yeux, prenez une bonne respiration et replongez-vous dans un moment qui vous a rendu heureux. Quelque chose de fort et d’intense que vous avez ressenti et qui vous a comblé de bonheur. Pensez à cet événement jusqu’à ce que vous ressentiez les mêmes émotions qu’au moment où vous l’avez vécu. Ouvrez les yeux et conservez cet état d’esprit et ces images à l’intérieur de vous.


Sur vos médias sociaux, prenez le temps de partager des propos positifs

Regardez vos médias sociaux. Que partagez-vous comme publications? Des pensées positives ou bien des pensées tristes ou négatives? Affichez-vous vos moments de souffrances, de peurs et de colère? Si oui, je vous invite à changer cela pour être davantage en harmonie avec le défi que vous voulez relever. Même chose pour ce qui défile sur votre fil d’actualité. Suivez-vous des personnes positives et inspirantes, ou des gens qui critiquent tout et rien?


Votre attitude découle de ce qui se passe à l’intérieur de vous, mais elle est aussi grandement influencée par votre environnement extérieur. Prenons l’exemple de quelqu’un qui veut mettre fin à son problème d’alcoolisme. Il évitera certainement tout lieu où l’on sert de l’alcool en abondance, n’est-ce pas? C’est la même chose lorsque l’on veut changer notre attitude pour devenir plus positif. Il faut revoir notre environnement et s’entourer de positif. Vos médias sociaux est un bon début.


Prenez une photo mentale d’un moment heureux ou positif

Vous êtes en admiration devant une personne, une œuvre d’art ou un enfant qui rit aux larmes? Prenez le temps de vivre ce moment et de vous laisser imprégner des couleurs, des sons, des odeurs et des énergies. Prenez une photo mentale de cet événement pour vous en servir lorsque vous vivrez du stress ou des moments de doutes ou de colère. Vous pourrez aussi utiliser ces images mentales lors d’une courte méditation, comme dans l’exercice mentionné plus haut.

Vous stimulez ainsi votre cerveau à réagir aux choses positives de la vie. Donc, à l’avenir, son conditionnement vous fera voir des choses positives.


Pratiquez les affirmations positives deux fois par jour

Afin de renforcir vos croyances, choisissez des affirmations positives, ou des autosuggestions, qui ont du sens pour vous. Sélectionnez des phrases en lesquelles vous croyez et notez-les sur une feuille. Récitez-les au moins deux fois par jour : le matin à votre réveil et le soir avant d’aller au lit. Dites ces phrases à voix haute, une à la fois, et ressentez leurs vibrations. Vous pouvez vous placer devant un miroir et vous regarder dans les yeux pendant que vous les répétez.

Encore une fois, votre cerveau, qui ne fait aucune différence entre ce qui est vrai et ce qui est faux, va tranquillement assimiler ces affirmations et vous proposera des pensées en concordance avec ces affirmations.

Voici quelques exemples d’affirmations positives :

  • « Je suis une personne rayonnante. »

  • « Je suis une personne généreuse et positive. »

  • « Je réalise mes rêves facilement. »

  • « Je suis de plus en plus heureux chaque jour. »

  • « Ma santé s’améliore de jour en jour. »


Réinterprétez une situation négative

Vivre des expériences négatives est tout à fait normal, et même sain. Si vous voulez atteindre l’équilibre, vous ne pouvez pas vivre que des événements heureux. Quelles leçons apprendriez-vous si vous ne faisiez aucune erreur?

Voici un exercice que vous pouvez pratiquer. Lorsque survient un événement négatif, prenez le temps d’accueillir vos émotions. Laissez-les remonter et s’exprimer. Puis, prenez quelques instants de recul. Détachez-vous émotionnellement de la situation et analysez-la. Regardez ce qui se passe comme si vous étiez un observateur extérieur. Quelle est votre perception? Maintenant, le plus honnêtement du monde, observez les choix qui s’offrent à vous.

Ensuite, placez-vous sans tarder en mode solution afin de régler immédiatement la situation, au lieu de vous apitoyer sur votre sort, de ruminer le négatif et de traîner cela pendant longtemps .



Souriez!

Dès votre réveil, avant même d’ouvrir les yeux, souriez! En vous assoyant dans votre lit, souriez! Trouvez une idée ou une image pour vous faire sourire. Trouvez toutes sortes d’occasions pour sourire. En vous regardant dans la glace, parlez-vous. Dites-vous que vous êtes magnifique ce matin et que vous rayonnez.

Lorsque vous sortez de la maison, cherchez les occasions de sourire. Même si les gens sont perdus dans leurs pensées et qu’ils pensent que c’est une mauvaise journée, souriez-leur. Vous verrez comme c’est contagieux. Et qui s’en sentira bien? Oui, vous!


Portez attention à votre posture

Avez-vous remarqué que la plupart des gens qui se plaignent ou qui se disent victimes de malchance sont souvent ceux qui marchent courbés, comme s’ils portaient tout le poids du monde sur leur dos? Observez ces gens. Ils sont affalés sur leur siège ou ils font tourner leur chaise pendant que le patron donne une réunion. Ils se déplacent en regardant le sol pour ne pas croiser les regards.


Évitez cela. Redressez-vous. Marchez comme si vous étiez une reine ou un roi. Gardez votre dos droit et relevez la tête. Votre posture en dit long sur vos états d’âme. Elle influence votre cerveau et vos pensées. Observez la différence lorsque vous êtes bien droit, comparativement à lorsque vous êtes avachi sur le sofa.


Fuyez les conversations négatives et entourez-vous de gens positifs

Comment vous sentez-vous lorsque votre amie vient vous raconter ses dernières mésaventures avec sa belle-mère et qu’elle passe tout son temps à se plaindre? Avez-vous envie de faire des choses positives ou de vous plaindre vous aussi? Attention de ne pas tomber dans le panneau! Chaque jour, votre environnement vous apportera des expériences négatives. Il vous faudra trier ce que vous avez envie de vivre et d’entendre.


C’est pourquoi, je vous suggère de vous entourer de gens qui ont des projets ou des choses intéressantes à partager. Oui, ça existe! Ce n’est pas facile à trouver, mais une fois que c’est fait, vous voudrez conserver ces relations précieusement.


Faites de l’exercice

Lorsque vous faites de l’exercice, votre corps libère des endorphines, une substance naturelle qui vous fait sentir bien. Bouger vous rend joyeux et positif à tout coup. Alors, allez hop! Remuez ce corps! Placez à votre agenda une activité que vous aimez, que ce soit la marche, le tennis, le jogging ou encore un cours de zumba sur la pause du lunch.

Faire de l’exercice vous permet d’entrer en contact avec votre corps et d’être à son écoute. La sensation de bien-être qui suit la pratique d’une activité physique vous donnera l’énergie nécessaire pour faire le ménage dans vos pensées négatives et vous aidera à focusser sur le positif de la vie.


Optez pour des films et des lectures qui vous font du bien

De ma propre expérience personnelle, je vois la différence lorsque j’écoute une comédie ou un film romantique contrairement à une série policière. Cela se répercute dans mes pensées et dans mes rêves aussi, alors je fais plus attention. Au moment de sélectionner un film à voir, j’observe mes pensées et mon état d’esprit du moment, et je choisis en fonction de ce que je veux obtenir comme état. Par exemple, si mes idées sont plus sombres qu’à l’habitude, je vais opter pour une comédie. En revanche, si mes pensées vont bien et que je me sens positive, je vais écouter un film policier.

Pour ce qui est des livres, choisissez un thème que vous aimez et prenez le temps de lire à chaque jour, ne serait-ce que quelques minutes. Si vous n’aimez pas lire, sachez que vous pouvez maintenant trouver en ligne de très bons livres en format audio, notamment par l’entremise du site audible.ca. Ainsi, en voiture, plutôt que d’écouter les nouvelles déprimantes à la radio, je vous suggère de choisir un livre audio portant sur un thème positif qui vous intéresse.


Posez une bonne action, impliquez-vous

Qu’aimeriez-vous faire pour aider votre prochain? Quelle cause vous tient le plus à cœur? Gardez en tête que faire une bonne action et vous impliquer, vous aidera grandement à entretenir des pensées positives et à développer votre gratitude. S’occuper l’esprit est une excellente façon de chasser les pensées négatives. Alors, pourquoi ne pas vous occuper à quelque chose que vous aimez, tout en faisant le bien autour de vous? Vous verrez combien vous vous sentirez bien.


Notez des citations qui vous inspirent

Lors de vos lectures ou de votre passage sur les médias sociaux, ciblez les citations qui vous interpellent ou qui vous motivent, et notez-les. Ensuite, glissez-les dans votre portefeuille pour les relire durant vos pauses ou dans vos moments de doutes. Inscrivez ces citations sur des « post-it » que vous collerez dans votre miroir, sur votre porte de bureau ou sur votre écran d’ordinateur. Nourrissez votre cerveau de paroles positives, entraînez-le. Si vous l’alimentez en positif, il vous répondra par du positif.


« La plus grande découverte de tous les temps est qu’une personne peut changer son avenir en changeant tout simplement son attitude. » Oprah Winfrey


En terminant, voici 5 trucs à pratiquer pour vous aider à demeurer positif dans votre vie.

  • Lorsque vous sentez que vous perdez le contrôle et que votre cerveau veut reprendre sa zone de confort et chialer sur tout, fermez les yeux, prenez trois grandes respirations, souriez et faites remonter à l’intérieur de vous une image mentale positive qui vous fait du bien.

  • Répétez vos affirmations positives aussi souvent que vous le souhaitez.

  • Le matin, en vous regardant dans la glace, pensez à cinq qualités que vous possédez.

  • Rappelez-vous que vous avez du pouvoir sur vos pensées et que si une pensée négative surgit, vous pouvez la changer sur-le-champ.

  • Cessez d’écouter les nouvelles déprimantes!


Je souhaite que ces 15 exercices et ces 5 trucs vous aideront à être positif au quotidien, et à devenir ainsi une meilleure personne.


En terminant ce billet, je vous invite à m’écrire pour me dire quel exercice vous plaît le plus. Au plaisir de vous lire!

1,742 vues7 commentaires

Marylène Coulombe

C.P. 48 succursale Bureau Chef

Lavaltrie, Québec, Canada

J5T 4A9

514 522-7383

Marylène Coulombe

© 2019 Marylène Coulombe | Design et mise en page par Pop ta pub | Conditions générales

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Gris Icône Instagram
  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Gris Icône Instagram
Logo complet Horizontal.png
0